mardi 14 février 2012

UN DIMANCHE DE FLICS


Un film de Michel Vianey
Avec Jean Rochefort et Victor Lanoux
Durée : 1h35
Année : 1983
Origine : TVrip offert par King of Roots
Infos : http://www.imdb.com/title/tt0083250/

CA RACONTE L'HISTOIRE DE Rupert et de Franck, deux flics de la Criminelle, proches de la retraite et amis de longue date. Après avoir arrêté deux petits trafiquants qui échangeaient de l'héroïne contre une grosse somme d'argent, ils décident de conserver l'argent. Mais très vite, ils comprennent que le magot appartient à la Mafia et plus particulièrement à un gangster redoutable nommé l'Avocat. Et que ce dernier va tout faire pour récupérer son bien. 







POURQUOI IL FAUT LE VOIR ? Parce que, dans la continuité de mon cycle dédié au polar français des années 80 (entamé avec le sous-estimé CROSS, ci-dessous), UN DIMANCHE DE FLIC figure parmi mes favoris. Non que le film soit une entière réussite, mais il repose sur une intrigue bien ficelée et un duo d'acteurs vraiment épatant ! 
Parce que la mise en scène discrète et élégante de Michel Vianey (qui fut aussi le réalisateur du sympathique SPECIALE POLICE) colle parfaitement à cette histoire sombre, froide et bien rythmée.
Parce que le duo Rochefort-Lanoux est exceptionnel. Le premier dans un rôle assez inhabituel de flic borderline et pourri, le second dans celui d'un homme de loi droit, juste, mais tiraillé entre sa profession et son amitié pour son coéquipier. Véritablement au centre de l'intrigue, la "confrontation" entre les deux hommes est sans conteste le gros point fort du film. A noter la dernière apparition de Maurice Biraud dans un second rôle émouvant et celle, forte et puissante de Jean-Roger Milo. 
Parce que dans UN DIMANCHE DE FLIC il n'y a pas de héros fort en gueule, pas de flic incorruptible ni de truands haut en couleur. Vianey cherche avant tout le réalisme. Ses flics ? des types pas vraiment bien dans leurs pompes, des gagnes-petits tétanisés par l'annonce d'une retraite minable, entre les courses au marché et les mots croisés. Des hommes qui veulent leur part du gâteau, leur place au soleil, et tant pis si il y a du sang qui doit couler. Et que cela doit finir mal.
Parce que UN DIMANCHE DE FLIC brille par des dialogues savoureux - ceux de Jean-Roger Milo sont grandioses ! Sa diatribe sur sa "sale gueule" respire la confession autobiographique à plein nez ! 
Parce que UN DIMANCHE DE FLIC est sacré bon petit polar, bien couillu dans le fond (moins dans la forme), qui mérite d'être redécouvert. Chose faite grâce à King Of Root qui nous offre un Tvrip de bonne qualité ! Enjoy ! 

13 commentaires:

  1. De mm que Gérard Zalcberg , JR Milo a aussi disparu , s'il nous lit ,donne nous des nouvelles ,JR!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en rêvais: Le goon et King of roots l'ont fait. Merci pour cet introuvable total que je cherche depuis des lustres pour réanimer mon souvenir de vidéo-club.
      Quel beau cycle tu nous proposes là et quelle collection incroyable qu'a King of roots... Je rêverai d'avoir la même mais grâce à ce site de partage, c'est petit à petit le cas donc un immense merci à vous deux.

      Supprimer
  2. De mieux en mieux ! merci !!!!

    RépondreSupprimer
  3. Mille fois merci pour ce petit bijou,Amigo.
    C+

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup lesinedits et King of roots pour le french polar .Dommage que le son claque autant , un petit hic pour un grand film comme on en fait plus ._Nes

    RépondreSupprimer
  5. Trop fort!!Je desesperai de le voior un jour!
    Ca sera chose faite grace a vous!
    Alors un immense merci a le goon et a king of roots pour cette rareté et bravo pour le fait de nous proposer des polars fr des 70s ou 80s!

    RépondreSupprimer
  6. Un film rarement diffusé,avec 2 acteurs exceptionnels.
    Merci beaucoup le goon

    RépondreSupprimer
  7. Y a pas de "S" à flic. Bravo pour cette rareté.

    RépondreSupprimer
  8. I am Andrew Coburn's daughter--he's the author of the novel that Un Dimanche de flic was adapted from. I cannot tell you how utterly joyful I am to have found your blog with your comments and your fans' comments. Thank you for sharing your enthusiasm of my dad's work. Merci, merci, merci.
    Cathleen (Cathy) Coburn
    cathycoburn@live.com

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour l'upload, mais je n'arrive pas à le télécharger depuis le lien... Pouvez-vous m'aider ? Merci à vous !!

    RépondreSupprimer